Quelles sont les possibilités de placement financier d’un étudiant ?

Avec son pouvoir d’achat généralement limité, il est tout de même possible à un étudiant d’épargner. Il peut même faire fructifier cette épargne en l’investissant de manière stratégique et intelligente sur le marché financier. Le problème, c’est qu’il existe aujourd’hui une très large possibilité d’investissements qu’un jeune étudiant novice du domaine puisse s’y perdre. Quel choix est le plus risqué et lequel l’est moins ? Quelle solution d’investissement permet de mieux fructifier son argent ? Découvrez ici les moyens de placement les plus recommandés pour un étudiant.

L’investissement dans les livrets bancaires

A priori, cela peut ne pas être considéré comme un investissement à proprement dire puisque les rendements sont assez faibles. Mais les livrets bancaires constituent bel et bien le premier moyen d’investissement de base dont dispose un étudiant pour faire fructifier son épargne. En France, il existe une multitude de livrets bancaires sur lesquels vous pouvez porter votre choix. L’on distingue entre autres le Livret jeune, le Livret A, le PEL et le LDDS. Tous ceux-ci présentent l’avantage d’être soumis à une garantie des dépôts et garantissent de ce fait la sécurité du capital placé sur les comptes même en cas de faillite de la banque. Afin de savoir celui qui convient le plus à votre situation, l’idéal est de chercher à en savoir plus sur ces livrets. En claire, le moyen le plus élémentaire pour un étudiant d’investir son épargne est de le stocker en toute sécurité sur un compte épargne afin de percevoir périodiquement des intérêts, même s’ils sont faibles.

En parallèle : Financement en leasing d'une station de lavage : comment cela se déroule ?

L’investissement dans les fonds monétaires

En plaçant votre argent dans des fonds monétaires en tant qu’étudiant, vous bénéficiez d’un rendement plus élevé comparativement à celui des livrets bancaires sans prendre trop de risques. C’est donc une solution d’investissement financier qui est beaucoup plus adaptée aux personnes ayant une faible appétence au risque, mais qui désirent quand même investir. Grâce aux fonds monétaires, l’étudiant est en mesure de fructifier petit à petit son argent de manière sécurisée jusqu’à atteindre de grosses sommes. Ce qu’il convient de préciser ici, c’est que l’option des fonds monétaires ne constitue pas une solution d’investissement à long terme puisqu’il est important pour un investisseur de diversifier son portefeuille.

L’achat des actions

Pour un étudiant, acheter des actions constitue à coup sûr le moyen le plus efficace de rentabiliser son investissement. C’est également la solution d’investissement qui présente le niveau de risque le plus élevé comparativement aux deux précédentes. L’achat d’une action consiste en réalité à acquérir une part d’une entreprise avec l’intégralité des droits qui en découlent. Il s’agit entre autres du droit aux dividendes et du droit de vote. La particularité ici, c’est qu’avant d’investir dans l’achat d’actions, il est indispensable de disposer de certaines compétences et connaissances approfondies en bourse. Ceci est très capital puisqu’il faut une étude de chaque action et une analyse du marché pour pouvoir réaliser de gros profits et éviter les pertes.

Sujet a lire : Pourquoi faire un 3e pilier ?