Dossier de location : les pièces à fournir

Trouver un logement, c’est effectuer une recherche efficace et intensive. C’est aussi fournir au bailleur un dossier complet qui le rassure et lui permet d’effectuer un choix réfléchi. Vous êtes à la recherche d’un logement depuis pas mal de temps, ici nous vous donnons de bons conseils pour constituer votre dossier de location. Quelles sont les pièces à fournir dans un dossier de location ?

Quelles sont les pièces justificatives de votre identité à fournir dans un dossier de location ?

Au cours d’une visite de logement, il est important de garder un dossier au complet qui fournit des informations sur votre identité, votre solvabilité et votre caution. Votre dossier de location doit comprendre de nombreuses pages parce qu’il doit contenir pas mal d’informations indispensables pour faire un dossier de location dans les normes.

Avez-vous vu cela : Comment toucher la prime de 1000 € du PEL ?

Dans votre dossier de location, vous devez fournir une pièce justificative d’identité en cours de validité. Cette pièce justificative doit comprendre votre photo et votre signature. Vous avez le choix entre toutes vos pièces justificatives, il peut s’agir de votre carte d’identité, de votre passeport français ou étranger avec une photo, un permis de conduire ou un titre de séjour.

Quelles sont les pièces justificatives de vos ressources à fournir dans un dossier de location ?

Les bailleurs au cours d’un entretien avec un potentiel locataire exigent très souvent une série de documents afin de s’assurer la solvabilité des frais de location. Cette série de documents peut comprendre une certaine somme, que le locataire dépose comme garantie et qui servirait à payer en cas de défaillance. Les pièces justificatives des ressources comprennent un contrat de travail ou à défaut une attestation de l’employeur, trois derniers bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition et les trois dernières quittances de loyer du logement. Si c’est un étudiant, il lui faut présenter sa carte d’étudiant ou le certificat de scolarité de l’année en cours. Toutefois, cette liste peut bien être adaptée selon les situations. Un étudiant peut par exemple fournir dans les papiers de location un avis d’attribution de bourse s’il est boursier. S’il s’agit d’un travailleur indépendant, il lui suffit de présenter les deux derniers bilans comptables, un extrait K-bis ou un extrait D1. Si vous bénéficiez d’une aide au logement, le mieux serait d’informer le propriétaire dès le départ et lui fournir une copie d’une simulation attestant le montant auquel vous pouvez prétendre.

Avez-vous vu cela : Assurance pour trottinette électrique : que faut-il savoir ?

Quelles sont les pièces que le garant doit présenter ?

Quelle que soit la solvabilité, le propriétaire demande toujours un autre moyen d’être payé en cas de défaillance. Il s’agit souvent d’une caution solidaire. Cette caution est un engagement que prend l’un de vos proches en mesure de payer le montant du loyer si vous êtes en situation. En cas de défaillance du locataire, le propriétaire peut demander le paiement de la totalité du loyer au garant sans passer par le locataire. Toute personne peut se porter caution pour un locataire, mais les propriétaires préfèrent que ça soit un membre de famille. Le garant présente donc un engagement pour prouver qui prend en charge le paiement du loyer en cas de défaillance.