Déclarations fiscales en ligne, outils indispensables aux contribuables

Personne ne peut échapper à la déclaration fiscale, peu importe sa situation et ses revenus. Les entreprises sont également soumises à cette obligation. Cela dit, comme optimiser les déclarations fiscales en ligne pour se conformer aux règlementations en vigueur ?

Les profils concernés par la déclaration fiscale

La déclaration fiscale est une obligation qui concerne toutes les personnes physiques ayant un domicile fiscal en France. Elles doivent résider dans le pays plus de 6 mois chaque année. Ce n’est pas tout, puisqu’elles doivent également pratiquer une activité professionnelle principale dans le territoire. Concernant les entreprises qui sont soumises à la déclaration d’impôt en France, elles doivent exercer leur activité dans le pays et avoir le siège de leur affaire en France. Les déclarations peuvent donc s’effectuer soit sur le site dédié impots.gouv.fr soit sur les plateformes en ligne comme https://www.decla.fr qui facilite grandement les démarches.

A lire en complément : Est-ce légal de louer sans bail ?

Les principales déclarations fiscales pour les particuliers

Dans le cadre des déclarations fiscales en ligne, les particuliers doivent effectuer la déclaration de l’IR ou impôt sur le revenu en dépit du principe de la retenue à la source. Cette action concerne également les comptes qui sont ouverts ou utilisés à l’étranger. Aussi, ces contribuables ont pour obligation de déclarer la taxe d’habitation et foncière qui font partie des impôts fonciers. Ces impositions concernent directement les patrimoines qui ont été bâtis et non bâtis par les contribuables. 

Les principales déclarations fiscales pour les entreprises

Dans le cadre de leur activité professionnelle, les sociétés doivent s’acquitter de certains impôts. Pour ce faire, elles doivent effectuer certaines déclarations. C’est le cas pour la déclaration de résultat, une obligation pour les sociétés qui sont soumises à l’impôt sur le revenu. Celle-ci affecte principalement les bénéfices effectués entre la date de création et le 1er décembre de l’année. 

A lire en complément : Comment préparer son budget de vacances ?

Les entreprises sont également soumises à la contribution économique territoriale ou CET qui comprend la cotisation foncière économique ou CFE et la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises ou CVAE. Par ailleurs, lorsqu’elles sont soumises au régime réel simplifié, elles doivent également faire la déclaration de TVA chaque année. Sans oublier l’impôt sur les sociétés ou IS qui concerne essentiellement les sociétés de capitaux comme :

  • SARL
  • SCA
  • SAS

Effectuer les déclarations fiscales au bon moment

Les déclarations fiscales en ligne doivent être effectuées dans les délais impartis, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels. Sinon, les contribuables pourraient subir une hausse de leur impôt ou même une amende. Cela dit, il est primordial de se référer par rapport à la date officielle émise par l’organisme concerné. En général, les déclarations fiscales en ligne débutent à partir du mois d’avril. Dans tous les cas, il est primordial de tenir compte de la date limite. 

Par ailleurs, il faut savoir qu’en cas d’omis ou d’erreur, il est possible pour les contribuables de se rattraper. En effet, l’administration fiscale propose un service de correction qui permet d’apporter les modifications nécessaires. En général, la disponibilité de cet outil s’étend jusqu’à mi-décembre pour que les utilisateurs aient le temps de procéder aux corrections.